Le bilan de compétences : votre allié pour une reconversion réussie

Vous souhaitez faire le point sur votre carrière et vos compétences ? Vous envisagez une reconversion professionnelle mais vous vous interrogez sur la démarche à suivre ? Le bilan de compétences pourrait bien être la solution qu’il vous faut pour (re)définir votre projet professionnel. 🎯

Mais comment se déroule-t-il ? Comment se lancer dans cette démarche ? Quelles sont les conditions du dispositif et les modalités de financement à connaître ? Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le bilan de compétences.

🔍 Le bilan de compétences en bref

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est une démarche individuelle qui permet à chacun de faire le point sur ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations. C’est un dispositif d’aide à la décision très utile lorsqu’on envisage une reconversion ou une évolution de carrière. En résumé, il permet de mieux se connaître, d’identifier ses forces et ses faiblesses, afin de construire un projet professionnel ou de formation motivant et en adéquation avec ses aspirations.

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Réussir une reconversion professionnelle nécessite une bonne connaissance de ses compétences, de ses motivations et de ses objectifs professionnels Le bilan de compétences vous permettra de mieux vous connaître et de comprendre comment votre profil peut se positionner sur le marché du travail.

Si vous traversez une période charnière de votre vie où vous vous posez de nombreuses questions, ressentez l’envie profonde de trouver votre voie et de donner du sens à votre quotidien professionnel, c’est le moment idéal pour réaliser un bilan de compétences. Celui-ci vous permettra de découvrir quels métiers et/ou types d’entreprises correspondent le mieux à vos envies et motivations, et de déterminer la formation qui, le cas échéant, pourra vous mener vers un nouvel avenir professionnel.

À qui s’adresse le bilan de compétences ?

Le bilan de compétences s’adresse à toute personne, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, que vous travailliez dans le secteur privé ou public, et quel que soit votre âge, votre niveau d’expérience ou votre situation professionnelle.

Le déroulement du bilan de compétences

Le bilan de compétences se déroule en 3 étapes :

  1. Une phase préliminaire : Lors du premier rendez-vous avec le consultant en bilan de compétences, vous définirez ensemble vos attentes et vos objectifs. Cette étape permet de présenter le déroulement de la procédure et de bien identifier les raisons qui vous poussent à entreprendre un bilan de compétences.
  2. Une phase d’investigation : Ensuite, vous passez à l’action. Vous réaliserez des tests de compétences, des questionnaires de personnalité et des entretiens individuels afin d’identifier vos aptitudes, vos compétences et vos motivations. L’objectif est d’explorer les possibilités pour votre futur professionnel.
  3. Une phase de conclusion : Enfin, vous élaborerez un plan d’action pour mettre en œuvre votre projet professionnel. Le consultant analysera avec vous les résultats obtenus et vous aidera à définir un projet professionnel réaliste et réalisable. Les hypothèses d’orientation définies en phase d’investigation sont confrontées à la réalité du terrain pour valider leur fiabilité. À ce stade, un plan de formation pourra être mis en place. Le rôle du consultant sera alors de vous orienter dans le choix de votre formation. Vous repartirez également avec un document de synthèse résumant les conclusions de votre bilan de compétences.

🙋 Le bilan de compétences en pratique

Combien coûte un bilan de compétences et comment le financer ?

Le coût d’un bilan de compétences peut varier en fonction de l’organisme qui le délivre. En règle générale, les tarifs oscillent entre 1000 et 3000 euros.

Un tarif élevé ne signifie pas toujours une meilleure qualité. Pour choisir votre prestataire, nous vous recommandons donc de prendre en compte le feeling avec le consultant, la réputation du centre, ou encore le type d’accompagnement proposé.

De plus, sachez que bien qu’il soit possible d’autofinancer son bilan de compétences, vous avez la possibilité d’obtenir une aide financière si vous choisissez un organisme certifié Qualiopi. Les différents dispositifs pour financer totalement ou partiellement votre bilan sont :

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF), accessible à tout individu qui a ou a eu une activité professionnelle déclarée.
  • L’Aide Individuelle à la Formation (AIF), dédiée aux demandeurs d’emploi inscrits à France Travail.
  • Le financement par votre employeur si vous êtes salarié et que le bilan est proposé par votre employeur dans le cadre d’un plan de développement des compétences

Quelle est la durée d’un bilan de compétences ?

La durée d’un bilan de compétences varie en fonction des besoins de chacun, mais elle est encadrée par la loi et ne peut excéder 24 heures au total. Ces 24 heures sont réparties sur un à trois mois en moyenne. Pendant cette période, vous aurez des entretiens avec un consultant spécialisé et vous devrez également consacrer du temps à des travaux personnels, tels que des recherches et des réflexions sur votre parcours professionnel. En moyenne, les sessions durent une à trois heures chacune.

À quel moment réaliser un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être réalisé à n’importe quel moment de votre vie professionnelle. Il n’y a pas de critères d’âge ou d’expériences spécifiques. En effet, il peut être envisagé :

  • En début de carrière : Pour trouver sa voie et définir un projet professionnel qui vous correspond.
  • En milieu de carrière : Pour évaluer votre profil sur le marché de l’emploi et envisager de nouvelles opportunités.
  • En cas de doute sur son projet professionnel : Pour trouver un projet qui vous ressemble, vous épanouir pleinement et déployer votre plein potentiel en vous redonnant confiance en vous.
  • Lors d’une transition professionnelle : Comme un outil pour oser le changement, vous orienter vers une reconversion professionnelle pertinente avec vos compétences, vos envies et le marché du travail et ainsi trouver une carrière qui vous correspond pleinement.

🌟 Notre conseil d’expert

“Pour bien être certain de son projet ne pas hésiter à rencontrer des professionnels , réaliser  des entretiens découvertes, des enquêtes métier auprès des entreprises, voire même  des périodes d’immersion. En effet, se reconvertir c’est changer d’environnement, de conditions de travail, qui ne sont pas toujours bien appréhender au départ. 
De plus réaliser des enquêtes et des entretiens permet de commencer à se faire un réseau dans ce nouveau milieu professionnel, ce qui est certainement le moyen le plus efficace pour trouver un emploi par la suite.”

Yolande, Ingénieure pédagogique chez Voyelle Formation

Et après ?

Une fois votre bilan de compétences réalisé, si vous souhaitez vous orienter vers les métiers du digital ou de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), notre centre de formation certifié Qualiopi propose 5 parcours métierspour vous former à des métiers porteurs pour l’avenir. Que vous souhaitiez devenir Chargé·e de marketing digital, Traffic manager, Community manager, Chef·fe de projet de la digitalisation des entreprises ou encore Chef·fe de projet RSE et développement durable, nous avons le parcours de formation adapté à vos besoins.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et pour démarrer votre nouvelle carrière dès maintenant !

Publié le 22 mai 2024

Partager :

Ceci pourrait également vous intéresser

Interview expert métier : Yoann, le quotidien d’un Traffic manager

“Ce sont des formateurs et non des enseignants, ils partagent donc leur propre expérience du terrain. C’est ce qui m’a plu.” Cendrine Guillon, Parcours Community manager

Le bilan de compétences : votre allié pour une reconversion réussie