Marque Bretagne

Quand internet subit de plein fouet la crise du coronavirus

(article rédigé par nos stagiaires en formation du parcours expert·e en stratégies webmarketing)

Le Coronavirus est forcément le sujet dont tout le monde parle en ce moment et pour cause … Nous constatons tous les jours son impact sur notre quotidien et la vie économique mais qu’en est-il en ligne ? Quels sont les conséquences du Covid-19 sur internet et en terme de Webmarketing ?

Communication de crise, fakenews, internet en surchauffe, réaction des entreprises du net … Faisons le point sur les consequences de l’arrivé de ce virus dans notre vie et sur internet

Webmarketing : Comment gérer sa communication de crise ? 🤔

Courbe sur l'impact du coronavirus sur le cac 40 en France
Le CAC 40 chute de plus de 32% entre le 24 janvier 2020 et le 20 mars 2020

C’est la crise !

Evidemment, ce schéma fourni par statista évoque la chute historique du CAC 40 depuis l’arrivée du Covid-19 en France. Cependant, l’arrivé du virus a des conséquences sur l’ensemble de l’économie nationale et pas que sur les géants économiques.

Pourquoi, quand et comment communiquer ?

Image symbolisant la crise financière liée au coronavirus

Le plus important des caractères de nos communications, c’est leurs vérités.

François de Reynaud de Montlosier – 1829

Avec la puissance d’internet et des réseaux sociaux, tout va très vite. Si vous ne communiquez pas en cas de crise vous pouvez être sûr que quelqu’un le fera pour vous. Dés que votre entreprise est touchée par une crise, c’est le moment pour vous de communiquer

Dans le cas d’une crise comme celle du coronavirus, vous devez tenir informé vos clients et votre communauté. Anticiper au maximum la publication d’informations vous concernant directement ou votre secteur d’activité est un moyen efficace. Cela permet de rassurer ceux pour qui vous travaillez mais également de limiter au maximum l’impact de la crise sur votre activité.

Comment Faire ? Posez-vous les questions que pourraient se poser les personnes et préparez vos réponses avec sérieux et transparence. Que ce soit vous ou pour les collaborateurs.rices qui seront interpellé.e.s, vous devez être capable de répondre rapidement.

Quelque soit votre marché, dans une crise comme celle là il ne faut oublier personne dans sa communication :

Image illustrant une alerte

La crise du coronavirus est une crise sanitaire ET économique. Devant l’ampleur de la situation, la communication de votre entité ne doit se baser que sur des faits. Laissez de la place au doute et à l’interprétation c’est prendre le risque de s’exposer à des attaques ou à des incriminations.

🎁En bonus, un podcast sur la gestion de crise du coronavirus sur internet et les réseaux sociaux. Rendez-vous sur le site du Super Daily.

Epidémie de « fake news » sur internet, le coronavirus ne fait pas exception

Statistiques sur les fake news dans le monde
Les « fake news » étaient déjà très présentes dans le monde en 2018

Vous le voyez sur ce schéma, les « fake news » sont largement mondialisées. La France semble « bien » s’en sortir avec « seulement » 16% de personnes déclarant avoir été exposées à de fausses informations. Avec la pandémie liée au coronavirus et la puissance d’internet et des réseaux sociaux, ce phénomène à pris encore plus d’importance. Début Février, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), s’est attaqué a ce qu’elle a appelé « une infodémie massive« . Cet article de Ouest France vous dit tout.

L’OMS à sollicité les principaux acteurs d’internet et des réseaux sociaux pour lutter contre ce phénomène de désinformation. Par exemple, elle a demandé à Google de prioriser les informations venant de l’OMS sur les moteurs de recherche. En effet, les recherches Google liées au coronavirus sont nombreuses. Vous trouverez sur cet article d’Abondance des statistiques intéressantes sur les recherches liées à la pandémie sur Google.

Internet à la hauteur de la crise du coronavirus ?

Vente en lignetélétravailstreamingréseaux sociaux et jeux vidéo en ligne, le coronavirus fait vraiment surchauffer internet.

Internet : Les « drives » plantés.

Le 12 mars dernier, Emmanuel Macron a pris la parole sur la crise du coronavirus. Dans la foulée, les sites de vente en ligne de la grande distribution ont subit un terrible coup de chaud. Le fort trafic lié à la panique des particuliers causée par les mesures de confinement ont fait planter les sites. A titre d’exemple, certains magasins ont vu leurs commandes « drive » progresser de 72% à 180% (source Le Figaro). Même en 2020, internet à des limites.

Coronavirus et télétravail : Les serveurs VPN en surchauffe.

Graphique sur l'évolution de l'utilisation de Microsoft Teams

Avec la mise en place des mesures de confinement en France mais aussi ailleurs dans le monde a cause du coronavirus, le télétravail via internet à subit un boom plus que significatif comme le montre ce graphique d’utilisation de Microsoft Teams (messagerie collaborative de Microsoft utilisée pour le télétravail).

Evolution de l'utilisation des VPN suite au coronavirus

Autre indicateur, selon Atlas VPNl’usage des VPN (navigateur privé virtuel) qui sont par exemple utilisés par les entreprises pour sécuriser le transfert des données sur internet dans le cadre du télétravail par exemple a généralement augmenté depuis l’arrivée du coronavirus Covid-19.

Comment les acteurs de l’internet réagissent face à la crise du coronavirus ?

Nous venons de le démontrer, la pandémie du covid-19 est une crise sanitaireéconomique mais aussi numérique ! La situation est loin de s’améliorer sur le plan sanitaire et économique. Pour autant, force est de constater que les acteurs de l’internet font front.

Faire « de la place » sur internet

Les mesures de confinement mises en place dans certains pays dont la France, sollicitent énormément le réseau.

Les acteurs du numériques ont réagis. Le géant du streaming Netflix à décidé cette semaine de diminuer de 25% sont débit vidéo en Europe. L’objectif de cette décision est de libérer de la place sur le réseau (pendant 30 jours).

Publication Disney + annonçant le report de son lancement en France

Nous avons appris également le 21 mars que Disney + avait décidé de décaler la date de son arrivée en France. Initialement prévue le 24 mars, le géant Américain arrivera le 7 avril.

Du côté des GAFAM, on a bien pris conscience du soucis. Cet article du blog du modérateur l’explique bien. Quelles réactions ?

Les acteurs Français ne sont pas en reste sur leur capacité d’adaptation à cette crise. Nous avons appris avec plaisir que l’association EdTech France venait de lancer en avance le site Solidarité EdTech France. La décision fait suite à la crise du coronavirus. Cette plateforme regroupe 250 entreprises Françaises. Elle a pour objectif de mettre à disposition près de 200 outils d’enseignement à distance. Les rennais Klaxoon et Learn And Go sont de l’aventure, bravo à eux. C’est une décision forte compte tenu de la fermeture récente des lieux d’enseignement.

 

Article publié par Samuel Chevrier

Cette formation pourrait vous intéresser


Ceci pourrait vous intéresser