Marque Bretagne
formation en situation de travail

L’Action de formation en situation de travail (l’AFEST) : une nouvelle opportunité à saisir

De nouvelles compétences attendues et vers une redéfinition des métiers  

Dans tous les secteurs, le contenu des emplois et la nature des tâches qui sont exercées est en train d’évoluer, et cela, quels que soient les niveaux de qualification des emplois. 10 % des emplois sont susceptibles de disparaitre d’ici quelques années et 50 % susceptibles de transformation profonde : les exercer exigera de nouvelles compétences professionnelles. 

Dans ce contexte, la formation professionnelle, garante de l’employabilité des individus et de la compétitivité des entreprises, devient un enjeu social et économique majeur. 

Une nouvelle réglementation pour de nouveaux besoins  

Par rapport à la formation professionnelle, les besoins et usages des entreprises et des salariés évoluent avec un niveau d’exigence de plus en plus élevé. Les entreprises sont en demande de formations plus personnalisées, plus flexibles et en lien avec l’évolution de leurs métiers. 

La loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018 vise à élargir la définition de l’action de formation et à faciliter les modalités pédagogiques innovantes. Cette réforme cherche à établir la formation professionnelle dans un nouveau modèle où l’apprenant est au centre du dispositif. 

formation en situation de travailL’action de formation en situation de travail 

La formation en situation de travail, la formation « sur le tas » existe depuis longtemps, hors de tout cadre formel. Cependant L’article 4 de la loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018, modifie considérablement la définition de l’action de formation. Il définit désormais qu’une action de formation « peut être réalisée en situation de travail », ouvrant ainsi la voie à une formalisation de la Fest. 

Un cadre législatif qui sécurise 

La reconnaissance légale de l’Action de formation en situation de travail (Afestprésente ainsi plusieurs avantages : Cela permet d’être davantage sécurisé juridiquement. Cette reconnaissance rend également possible une prise en charge financière, puisque l’Afest permet désormais d’accéder aux financements publics et mutualisés. 

De plus, depuis qu’elle est reconnue comme action de formation, une Afest répondant aux contraintes légales permet à l’employeur de remplir ses obligations : une formation menée en situation de travail peut en effet faire partie du bilan qui doit obligatoirement, tous les six ans, être inclus à l’entretien professionnel. 

Pourquoi choisir l’AFEST ? 

A partir d’un diagnostic d’opportunité, L’Afest peut être envisagée comme une solution particulièrement intéressante. Par exemple, lorsque Les compétences ne sont ni disponibles ni accessibles en dehors de l’entrepriselorsque l’offre de formation n’existe pas parce qu’il s’agit d’un savoir-faire spécifique à l’entreprise. L’Afest peut être également une excellente solution lorsque les contraintes de l’entreprise exigent une expérimentation particulière dans une situation donnée, ou bien lorsque la situation de travail implique des interactions, avec des clients, des patients  

afest

Les avantages de l’Afest 

Pour les entreprises, l’intérêt est de faire monter en compétences le salarié, sans qu’il s’absente trop longtemps mais en lui consacrant des temps dédiés pour son apprentissage. Afin d’atteindre les objectifs-métier pour l’apprenantil est alors essentiel d’analyser la situation, d’interroger les pratiques des différents acteurs sur ces situations de travail, de déterminer des critères de réussites. Cela permet à l’apprenant d’acquérir les compétences attendues, mais aussi par l’analyse qui en est faite, de renforcer la performance de l’entreprise 

Du côté du salarié, la Fest, en tant que modalité innovante, vient renforcer sa posture d’acteur puisqu’il apprend en situation réelle. Le décalage entre ce qui est appris en formation et le réinvestissement dans la situation de travail est réduit considérablement car la formation est, de facto, au plus proche des besoins de l’apprenant. 

De plus, l’acquisition des compétences est plus rapide. Mieux, cette modalité de formation crée de l’appétence pour la formation, améliore la qualité de vie au travail et inspire de nouvelles pratiques managériales.  

Une ingénierie spécifique 

Pour se distinguer de la formation « sur le tas », l’Afest nécessite un certain formalisme. En effet, La réglementation laisse volontairement place à l’innovation mais demande en contrepartie une solide ingénierie de formation. C’est pourquoi, il est important de déterminer : 

– Un diagnostic d’opportunité et de faisabilité 

– La qualification des compétences recherchées 

– Le repérage et l’analyse des situations de travail apprenantes 

– La formalisation du déroulé pédagogique, les principales étapes de la formation, et les moyens consacrés 

– Le choix et la préparation des professionnels appelés à devenir les formateurs AFEST internes à l’entreprise 

Les acteurs de L’AFEST 

Tout d’abord l’apprenant doit faire preuve d’une réelle motivation, en raison de l’implication dans le parcours de formation qui le rend acteur tout au long du processus.   

Ensuite le management, le responsable RH, et la direction d’entreprise doivent accorder un réel soutien à l’action de formation (droit à l’erreur, temps disponibles pour se former…)  

Le formateur 

Le formateur, choisi pour ses compétences pédagogiques, doit être former à la Fest, et il doit être capable de recenser et d’analyser les situations de travail concrètes présentant un véritable enjeu pour le salarié et comprendre en quoi elles sont apprenantes. 

Le maître d’œuvre 

Le maître d’œuvre, ou référent, est souvent un consultant externe ou un organisme de formation. Il intervient en tant que tiers facilitateur. Il est le garant de la qualité de l’accompagnementSon rôle consiste à accompagner l’employeur et le formateur interne dans la construction des situations de formation.  

 

Pour vous accompagner à mettre en œuvre et bénéficier de la Fest nous vous proposons une formation de 4 jours.  

Notre formation « Conception et conduite » des Actions de formation en situation de travail

 


 

Vous souhaitez faire monter en compétences vos salariés. Mais il n’existe pas de formation adaptée, ou disponible. L’Action de Formation en Situation de Travail vous intéresse. Venez en discuter avec nous. 
Le mardi 11 février autour d’un petit déjeuner de 8h30 à 10h, nous vous présenterons l’Afest chez Voyelle Formation, 3D rue de Paris, à Cesson Sévigné.

Je m’inscris



Ceci pourrait vous intéresser