Marque Bretagne

La 5G arrive en France !

 (article rédigé par nos stagiaires en formation du parcours expert·e en stratégies webmarketing)

Problème de connexion … la 5G la solution ?

Aujourd’hui le confinement que nous oblige la propagation de COVID19 risque de montrer rapidement les faiblesses de notre réseau. Malgré les efforts de l’état et des collectivités locales, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne dans notre paysage numérique. Les zones blanches font encore légion dans nos campagnes et la 5G peut-elle devenir une alternative vraiment crédible ?

870x489_telephone-concert-2

Qui n’a pas eu des problèmes de connections lors d’un concert ou des milliers de téléphones étaient connectés en même temps ?

La 5G qu’est-ce que c’est exactement ?

Le numérique est devenu omniprésent dans notre vie de tous les jours et de plus en plus de personnes se connectent pour différentes raisons (travail, loisirs, commerce, informations, sécurité, etc…) et sur différents supports (pc, smartphones, électroménager, automobile, etc…) ce qui risque d’augmenter les problèmes de saturation du réseau 4G.

La 5G c’est donc la 5ème génération de réseau mobile qui permet d’aller sur internet, les réseaux sociaux, regarder une vidéo, jouer en ligne, etc.… comme nous pouvons le faire actuellement avec la 4G mais c’est 10 fois plus puissant et 100 fois plus rapide (jusqu’à 100 Gbit/s) mais surtout avec une très faible latence (temps qui s’écoule entre la demande et la réponse qui marque le début d’un téléchargement), voir même inexistante !

En France, nous sommes actuellement les seuls en Europe a ne pas encore utiliser la 5G , l’attribution des fréquences aux différents opérateurs historiques ORANGE, SFR, BOUYGUES et FREE ayant été retardé à cause entre autre au COVID 19 mais surtout a cause des discussions entre le ministère des Finance et l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) afin de se partager les 2,8 Milliards d’euros récupérés suite aux enchères de ces attributions aux opérateurs réalisées le 29 septembre 2020.

L’autre raison principale est le problème HUAWEI, qui par son rapport qualité prix imbattable fait de la firme chinoise l’équipementier numéro 1 de nos opérateurs entre autres pour le déploiement des antennes 5G. Mais, un problème de sécurité subsiste avec le spectre du risque d’espionnage qui plane toujours et le fait qu’un monopole n’est jamais bon : s’il décidait un jour de de tout bloquer notre pays serait très très embêté !!!!
Le remplacement et la mise en place d’un nouvel équipementier (NOKIA et ERICSSON) a donc retardé le déploiement du réseau 5G.

connection 5g

La 5G ça fonctionne comment ?

Pour commencer, il est important de noter que la 5G fonctionne sur les bandes basses comme hautes fréquences, de 0,4 à 100 GHz. On distingue deux catégories de bandes sur lesquelles la 5G est en cours de déploiement:

  • La première est celle des fréquences inférieures à 6 GHz, dites bandes sub-6, et dont une partie est déjà utilisée pour les réseaux mobiles actuels tel que la 4G elle ne permet pas de débits très élevé, mais offrent une bonne couverture.
  • L’autre est celle des ondes millimétriques supérieur à 6 GHz utilisées actuellement en France par l’armée, dites mmWave, à l’inverse elles permettent des débits très élevés (équivalent à la fibre optique) mais n’ont qu’un faible pouvoir de propagation d’où le besoin de nombreuse antennes supplémentaires (des petites dites SMALL CELLS situées dans les centre-ville pour renforcer les grosses difficilement discernables des antennes cellulaires actuelles).

C’est pour cela que la 5G ne va pas supprimer pour l’instant le réseau 4G mais mixer avec lui (ce qu’on appelle la 5G NSA pour NON STANDALONE) en attendant le renouvellement de toutes les infrastructures du réseau et l’arrivée de la 5G SA (STANDALONE) grâce à la fonction DSS ( Dynamic Spectrum Sharing) qui le rendra un réseau totalement indépendant.

Mais quels sont les avantages à passer à la 5G ?

Pour les spécialistes la 5G sera aussi importante que le moteur à explosion ou l’électricité !

  • Son haut débit (100 fois plus rapide que la 4G) et sa très faible latence de réponse (moins d’une milliseconde) est son principal atout, avec des ondes de courtes portées moins pénétrantes que celles de la WIFI ou de la 4G.
  • Elle nous permettra de télécharger une vidéo Youtube 4K en un quart de seconde.
  • Cela va permettre par exemple de pratiquer la chirurgie à distance (la télémédecine) instantanément grâce à des lunettes VR et sa faible, voire inexistante latence.
  • Une révolution pour le secteur automobile avec le développement de la voiture autonome.
  • La possibilité de piloter à distance des engins dans des milieux hostiles, par exemple en Suède grâce à la 5G ils peuvent utiliser des drones pour explorer des tunnels miniers sans risque pour l’homme.
  • La densité des objets connectés pourra être d’un million d’objets au kilomètre carré, un futur environnement domotisé (maisons et voitures seront connectées à nos smartphones pour plus de sécurité et un confort de vie optimal) va pouvoir se développer.
  • La possibilité de pouvoir utiliser son smartphone dans un avion durant 95 %du temps de vol.
  • La 5G va mettre fin au réseau neutre, demain il y aura un système de priorité en fonctions des applications et donc pas une mais plusieurs 5G, les applications utiliserons les fréquences et protocoles radio les mieux adapté.
  • Donc un réseau évolutif, qui émettra moins d’ondes car mieux ciblées (effet lampe torche) car plus précis et donc mieux répartis et beaucoup plus intelligemment donc moins énergivore et finalement peut être plus écologique…

Il y a aussi des inconvénients bien sûr !

Mais l’arrivée de la 5G dans le paysage Français inquiète avec son lot de fake news, pétitions et actions pour empêcher l’installations d’antennes.

Effectivement, les ondes électromagnétiques et leur impact sur notre santé, cristallisent la crainte numéro 1 !
Ces ondes peuvent elle avoir à termes des effets néfastes ?
Ainsi de part cette prolifération programmée de ces petites et grandes antennes pour assurer une bonne couverture 5G du territoire, le futur réseau suscite quelques inquiétudes notamment en matière d’exposition aux ondes électromagnétique.
En effet, l’impact des radiofréquences sur notre santé et sur l’environnement fait débat.
Des craintes concernent l’exposition prolongé aux ondes électromagnétiques, qui pourrait entrainer à court terme des problèmes cardiaques, vertiges, nausées, maux de tête et peut être a plus long terme des cancers, maladie cardiaque, effondrement du système immunitaire, désordres neurologiques
Mais elles semblent infondées car ces ondes n’ont pas suffisamment d’énergie pour s’attaquer à nos cellules ou notre ADN car ce sont des ondes non ionisantes donc inoffensives contrairement au rayons X ou ultraviolets qui sont elles ionisantes et dangereuses !

Outre la crainte des effets électromagnétiques sur notre santé et celle de notre environnement naturel, d’un point de vue esthétique, la prolifération des petites et grandes antennes fait craindre pour notre paysage et personne n’a envie d’avoir une antenne près de chez soi !

Les antennes 5G difficile à intégrer dans notre environnement

Les antennes 5G difficile à intégrer dans notre environnement

Et l’écologie dans tout cela

  • Avec toutes ses données qui vont transiter, il va falloir créer de nouveaux DATA Center afin de pouvoir les stocker qui des sites d’équipements très énergivores qui risquent de générer des émissions de Co2 importantes.
  • Grâce au meilleur débit qu’offrira la 5g, le streaming et la meilleur qualité vidéo 4K va se démocratiser sur nos smartphones et laisse donc a supposer plus d’énergie consommée.
    Aussi avec la multiplication des gadgets connectés, il y a fort à parier que les antennes seront en permanence allumées.
  • La 5G contrairement aux idées reçues, ne tue ni les arbres ni les insectes mais peut effectivement désorienter les abeilles et les oiseaux.
  • La perturbation des prévisions météorologique est un élément à prendre également en compte car la 5g va utiliser des fréquences proches de celle des satellites météorologiques.

La cybersécurité en question

Avec la multitude d’objets qui seront connectés grâce à la 5G ( 1 million au kilomètre carré), la question de la cybersécurité se pose. Il faudra déjà prévoir une sécurité de ces objets connectés car cela implique une augmentation des accès qui pourrait être piratés !
Ensuite c’est le réseau lui même qui devra répondre à des exigences de sécurité nationale et la France a répondu aux inquiétudes par mise en place de la loi « HUAWEI » qui oblige tout ceux qui veulent mettre en place un réseau 5G à obtenir une certification validée par ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information).

Effectivement des failles ont déjà été identifiées ( par exemple l’usurpation de message SOS sur le 112 Européen ou bien forcer un appareil connecté au réseau à émettre constamment jusqu’à vider entièrement sa batterie!).
En 5G toutes les connexions seront virtuelles ce qui induit des vulnérabilités inédites car plus aucun contrôle physique, car l’ensemble des supports est pris en charge par des logiciels : ce réseau n’est plus un réseau GSM mais un réseau « cloud » d’où l’importance du cryptage des identifiants utilisateurs.

Mais ne nous inquiétons pas trop, avec un trafic crypté et des algorithmes éprouvés, une bonne gestion des identités et de confidentialité, le réseau 5G est pour les années à venir, un réseau robuste avec une connectivité fiable et sécurisé.

Enfin la 5G nécessite aussi l’achat d’un nouveau téléphone compatible 5G et les smartphones déjà équipés sont pour l’instant relativement couteux !

Les tarifs annoncés par les différents opérateurs pour le moment ne sont pas des plus attractifs avec pour ORANGE par exemple des forfaits entre 39,99 € pour du 70 Go et 94,99 € en illimité, à suivre…

Mais finalement avons nous le choix ?

Pour conclure, la 5G rendra possible la généralisation de plusieurs technologies très attendues, qui amélioreront la qualité de vie de beaucoup mais nous n’avons actuellement pas le recul nécessaire pour affirmer quel sera l’impact réel de la 5G sur notre environnement et seul demeure des hypothèses…
Faut-il avoir une confiance aveugle dans les opérateurs de téléphonie mobile et dans les acteurs du Web, dont les intérêts sont avant tout commerciaux?
Faut-il se réfugier sur une île déserte loin de tout réseau de télécommunications?
Il faut plutôt faire confiance aux régulateurs (entités gouvernementales), avoir l’œil ouvert sur les recherches scientifiques en la matière et s’autoréguler afin de pouvoir profiter des opportunités que va nous offrir notre futur sans trop abimer notre planète…en attendant la 6G !

“Ne te sers pas de la technologie comme d’un substitut à la chaleur humaine.”

De Doc Childre and Bruce Crye

 

Article rédigé par Jean-Luc Madery