Marque Bretagne

Chargé·e de communication : Quelles compétences digitales avoir ?

Aujourd’hui, le métier de chargé.e de communication demande une très grande polyvalence. Il faut être non seulement capable de gérer de nombreuses missions opérationnelles mais également de prendre de la hauteur pour analyser et piloter ses actions. 

Votre rôle est de donner de la visibilité à l’entreprise tout en maîtrisant son image. 

Or, la multiplicité des outils de communication vous demande à vous, chargé.e de communication, d’être encore plus organisé.e, plus à l’écoute et plus ouvert.e à la montée en compétences sur le digital. Vous devez à la fois connaître la spécificité des différents leviers, mais aussi leurs contraintes et leurs opportunités. 

Découvrons comment le digital intervient dans votre quotidien !  

compétences digitales chargé.e de communication

Donnez de la visibilité digitale à votre entreprise, services et produits : 

Le digital offre des opportunités de visibilité très importantes. Si le responsable communication pilote la stratégie média, le.la chargé.e de communication doit comprendre l’articulation et l’interdépendance des leviers de la stratégie cross canal. 

Le site web est le premier levier de visibilité. Il présente généralement l’entreprise, les produits et services vendus. Il sert à la fois de vitrine et d’outil pour collecter des prospects via un formulaire de contact. 

Pour se faire, le.la chargé.e. de communication doit créer et publier un certain nombre de contenus textes, visuels et vidéos. Ce travail prend du temps mais il est indispensable. Il permet de générer de l’intérêt pour vos visiteurs, de diffuser une image d’expert. Mais il sert surtout à positionner le site sur des termes de recherche sur lesquels vous souhaitez apparaître. En effet dans un environnement où toutes les entreprises ont un site web, travailler son référencement naturel devient une norme.  

Lors de la création d’un site il est particulièrement intéressant de se faire accompagner par une agence, mais il est également indispensable de réfléchir à la production quotidienne de contenus à la fois pour vos visiteurs et pour le référencement du site. 

Concrètement, il s’agit d’ajouter, dans votre stratégie éditoriale, une ligne supplémentaire mentionnant les mots-clés à positionner sur chacun des contenus du site et de respecter les normes du référencement naturel lors de la rédaction.  

Vous avez déjà des contenus en ligne mais vous ne savez pas s’ils sont utiles à votre référencement naturel ?  

Un audit SEO permettra de réaliser cette analyse pour ajuster votre stratégie de positionnement. 

Un des objectifs du chargé.e de communication est de comprendre comment rédiger les contenusles balises et faire les bons liens entre les pages pour optimiser la visibilité du site. Il doit savoir aussi comment prioriser les mots-clés en fonction de leur volume de recherche, en fonction de leur pertinence, et en fonction de leur contexte concurrentiel.  

Une formation en référencement naturel permettra au chargé.e de communication d’acquérir en quelques jours ces bases. Car se positionner sur les bons mots-clés, c’est tout d’abord s’assurer un trafic qualifié, mais aussi répondre à l’objectif du site : gagner en notoriété, collecter des contacts, et vendre. 

Créez une expérience, engagez une communauté et fidélisez-la ! 

L’animation des réseaux sociaux est devenue également incontournable dans une stratégie cross canal. Ils offrent de nouvelles possibilités d’interactions avec les clients comme avec les prospects. Ils permettent d’attirer, d’engager, et de fidéliser. 

Connaître les réseaux sociaux, leurs utilisateurs et leurs usages est primordiale pour les conduire de manière efficiente. 

Ils répondent chacun à des normes importantes à appréhender, pour s’appuyer sur leurs opportunités et se jouer de leurs contraintes. 

Après une formation réseaux sociaux, vous pourrez ainsi déclinez un planning éditorial en adéquation avec la stratégie de communication. Vous maîtriserez les outils de planification, la modération, le langage social et la création de contenus consommés sur les réseaux sociaux.  

Les réseaux sociaux permettent également d’accélérer votre visibilité grâce aux campagnes sponsorisées. Celles-ci permettent de toucher de nouvelles cibles très précises : par centre d’intérêt, critères démographiques et géographiques. Ici, les normes rédactionnelles sont différentes des publications naturelles, tout comme les objectifs et statistiques qui seront analysés. 

La.le chargé.e de communication doit être capable de distinguer ces différentes mécaniques et de faire le lien entre sa direction et l’agence avec qui elle ou il collabore. 

Animer sa base de contacts avec de l’emailing et une newsletter fait également partie du large scope du chargé.e de communication. 

L’emailing et la newsletter sont des leviers qui reviennent en force. Ils connaissent un regain d’intérêt de la part des internautes. Alors emparez-vous des bonnes pratiques pour générer un maximum de visibilité et de ventes. 

Vous avez une base client, vous récoltez déjà des contacts via une inscription à une newsletter ? Profitez-en pour alimenter votre base avec des contenus pertinents afin de convertir puis fidéliser 

Si vous travaillez déjà un blog pour booster votre référencement naturel, réutilisez ses contenus ! Transformez-les en infographies ou synthétisez-les. 

Ici encore, une base de connaissances est nécessaire pour exploiter ces deux leviers de manière efficace : 

Il existe des dizaines de plateformes freemium pour envoyer des newsletters et emailings. Découvrir les spécificités de MailChimp, MailJet ou encore Sendinblue vous permettra de partir sur l’outil adapté à vos besoins, pour créer une newsletter et l’envoyer tout en anticipant une montée en puissance.  

Assurez une veille digitale pour devancer les concurrents ! 

La revue de presse, vous connaissez ? Elle permet de suivre ce qui se dit dans les médias ou la presse spécialisée d’un secteur, celle de votre entreprise ou d’un concurrent. C’est souvent un travail fastidieux. 

Sur le web, les sources d’informations sont encore plus variées. Mais bonne nouvelle, vous pouvez ranger les ciseaux ! Il existe des méthodes et des outils pour automatiser votre veille. 

La veille digitale vous permet de suivre tout ce qui se dit sur la toile en fonction de termes et thématiques que vous voulez suivre. Elle permet également de surveiller votre e-réputation et de pressentir les nouvelles tendances qui émergent. 

La.le chargé.e de communication met en place un système de veille,  l’analyse et le diffuse dans une synthèse à sa direction, à son équipe, aux commerciaux ou toutes autres personnes susceptibles d’être intéressées.    

Analysez les performances pour orienter vos prochaines actions ! 

Vous avez travaillé les contenus du site en pensant référencement naturel, rédigé les posts des réseaux sociaux que vous animez pour faire grossir et fidéliser votre communauté ou envoyé des emailings ?  

Il est maintenant tant de mesurer l’impact de vos actions ! 

Les différents onglets de Google Analytics sont obscurs pour vous ? C’est pourtant un outil formidable pour comprendre quelles sont vos sources de trafics, pour comprendre quels sont vos contenus qui intéressent le plus, ou encore pour comprendre la manière dont naviguent vos visiteurs. Avec une formation Google Analytics de quelques jours, vous serez armé pour lire et expliquer vos performances. 

Pour gagner du temps, programmez un rapport personnalisé qui pourra être envoyé automatiquement aux collègues qui vous demandent régulièrement les mêmes données. 

Avec Google Tag Manager, marquez les éléments clés de votre site, comme l’envoi d’un formulaire de contact, un clic sur un numéro de téléphone pour les personnes visitant votre site mobile ou le téléchargement d’une plaquette. Créez des objectifs dans Google Analytics pour suivre toutes ces statistiques. 

Enfin avec la Google Search Console, suivez la performance de votre site dans les résultats de recherche pour prendre les bonnes décisions quant aux actions à mettre en place. 

Oui, chargé.e de communication rime avec polyvalence, faculté d’adaptation et réactivité. Souvent pris dans un quotidien opérationnel, il reste peu de temps au chargé.e de communication pour lever la tête et prendre de la hauteur. 

Il est pourtant primordial d’être curieux, de tester de nouveaux outils, de se former, et d’être accompagné dans cet apprentissage, car les concurrents n’attendront pas pour monter en compétence et prendre des parts de marché. 

 

certification marketing digital

Ces formations pourraient vous intéresser


Ceci pourrait vous intéresser