Appréhender la réforme de la formation avec le GARF

illutration plan de formation

Delphine, notre responsable formation a intégré il y a quelques semaines, le GARF, réseau professionnel rassemblant les acteurs et responsables formation afin de contribuer aux échanges sur les pratiques et l’évolution de la formation. Vaste sujet qui nous stimule ! 

Pourquoi rejoindre le Garf ? 

Pour Voyelle, il est indispensable de se saisir des grands sujets autour de la formation. Nous sommes experts en digital, nous maitrisons et adorons expérimenter les nouveaux outils et notre passion est l’accompagnement des entreprises. Nous sommes également formés aux méthodes de coopération et nos formateurs sont eux-mêmes formés à l’animation de formation. Mais ce monde de la formation est plus complexe que la simple maîtrise de notre métier et notre envie d’en partager nos connaissances. C’est un monde en mouvement qui évolue et qui sera prochainement transformé par une réforme impactante, votée en août 2018 et qui entrera en application dès 2019.  

Le Garf Bretagne est présidé par Thierry HENRY, Responsable Formation chez NEOTOA et composé d’une vingtaine de membres issus d’entreprises de Brest à Rennes, Centre de formation ou Responsable formation en entreprises. C’est pour nous un espace d’échanges et de partage sur la formation : #Edtech, Neuroscience, Elearning, Réforme de la formation, financement… Ce sont des sujets suffisamment complexes pour que nous ne restions surtout pas seuls dans notre coin à y réfléchir. 

Première journée Garf – Réforme de la formation

Delphine a donc passé une première journée au sein de ce groupe. Elle était dédiée à la réforme de la formation, menée par Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, adoptée le 1er août par l’Assemblée nationale.

Dans les grandes lignes, cette réforme incitera les Français, à prendre en main leur évolution professionnelle et bénéficiera donc au développement des compétences en entreprise. Elle révise également le modèle : les OPCA doivent revoir leur périmètre d’intervention. Ils ne récolteront plus, auprès des entreprises, les fonds nécessaires au financement de la formation. A la place, une logique d’impôt sera instaurée. L’Usrssaf se chargera de récolter cet impôt par et de le reverser à une institution nouvellement créée : France Compétences. C’est une agence nationale qui regroupe des acteurs historiques comme : CNEFOP, le COPANEF et le FPSPP.  

Cette réforme devrait également permettre la simplification des process, parfois lourds. Ça c’est une bonne nouvelle ! Elle incitera aussi à l’hybridation des parcours : formation présentielle + e-learning + formation en situation de travail. 

Assurez l’évolution professionnelle et l’employabilité de vos équipes

Cette réforme vous permettra d’aider vos collaborateurs à être acteurs de leur développement professionnel. On entre dans une philosophie un peu différente. Nous étions jusque-là très orientés sur l’obligation de formation et nous serons désormais sur la responsabilité sociétale des entreprises à entretenir l’employabilité de leurs salariés et une prise d’autonomie de ces salariés grâce au CPF. 

Le CPF, c’est le fameux compte personnel de formation. Ce compte sera désormais monétisé, les salariés disposeront de 500 euros par an, plafonnés à 5.000 euros. On vous invite bien évidemment à accompagner vos collaborateurs dans la compréhension de leurs droits. Pas toujours simples de s’y retrouver quand on ne maîtrise pas tous ces dispositifs !  

Une application mobile devrait également voir le jour pour aider les français à trouver une offre de formation. C’est une volonté pour le gouvernement de saisir toutes les opportunités qu’offre le digital pour développer la formation. 

En bref,il faut voir d’un bon oeil cette réforme de la formation. Votre enjeu est de bien comprendre les opportunités qu’offre la formation. C’est un sujet crucial pour le développement de votre entreprise. Nous sommes dans un monde mouvant, ou tout avance très vite. Ne vous laissez pas dépasser, notamment sur les nouvelles compétences liées au digital et désormais incontournables dans tous métiers. C’est un investissement important qui servira les enjeux de votre entreprise. Et puis la formation c’est comme le sport, il faut pratiquer régulièrement !  

Si vous souhaitez auditer le besoin en formation de votre entreprise, Delphine se fera un plaisir d’échanger avec vous à ce sujet par email ou par téléphone au 02 52 56 02 64. 

top